Sport

La facsiathérapie est utilisée par de nombreux sportifs en individuel, elle est également intégrée officiellement dans l’encadrement médical de clubs professionnels dans un objectif de préparation à l’effort, de gestion du stress et de l’anxiété liés à la compétition, d’amélioration de la récupération somato-psychique, et de soulager les douleurs physiques, voire les blessures.

 

A voir sur  :

 

  • L’est Eclair : Dans le club de football de  Troyes, « Stéphane Letteri importe la facsiathérapie à L’ESTAC »

 

 

  • Plus récent l’article sur la récupération somato-psychique apportée par la fasciathérapie, de Philippe Rosier  Fasciathérapie et Sport  paru en 2012 qui relate la travail de recherche doctorale de l’auteur sur « la Fasciathérapie et l’accompagnement du sportif de haut niveau, étude de l’impact de la fasciathérapie sur la récupération du sportif de haut niveau ».  Philippe Rosier a soutenu sa thèse de doctorat en 2013, (Elle est accessible sur le site indiqué par le lien www.cerap.org) –  Extrait  » En premier lieu, ils viennent consulter suite à un problème souvent physique : traitement d’une blessure tenace, traitement de la douleur, ou pour relancer en support pour la récupération. Dans certains cas, le sportif choisit de poursuivre l’accompagnement parce qu’il sent que le traitement a aussi un impact sur d’autres facettes, par exemple sur le sommeil, la gestion du stress, la concentration ou l’équilibre mental »

 

  • Le prmier livre sur le sujet de la fasciathérapie appliqué au sportif à été écrit Par Christian Courrraud en 2000 : « Fasciathérapie et sport, le match de la santé  »  Dans le monde du sport de haut niveau, où se confrontent exigence de la performance et limites physiologiques du corps humain, maîtriser la santé d’un athlète est devenu un véritable exploit. Ce livre, préfacé par Franck Sauzée, pose des questions essentielles : quelle place accorder à la sensation du mouvement dans la pratique sportive ? La capacité à ressentir son corps peut-elle réduire les risques de blessures et améliorer la performance ? Quelle est la relation exacte entre les mouvements internes du corps décrits par la fasciathérapie et la vitalité ? Christian Courraud nous offre ses réponses, nourries d’une longue expérience de la fasciathérapie Méthode Danis Bois auprès d’athlètes de tous niveaux. Après un exposé simple et illustré des concepts fondamentaux de la Méthode Danis Bois, des exemples pratiques décrivent comment le fasciathérapeute aborde les pathologies spécifiques du sportif (entorses, claquages, tendinites, fatigue,…), suivis d’un programme d’exercices sensoriels visant à préparer l’organisme aux contraintes physiques et psychologiques de l’activité sportive.

A présent quelque vidéos sur l’entraînement perceptif du geste chez un sportif présenté par Philippe Rosier :

  • le travail de l‘absorption latérale du geste pour améliorer la stabilité du geste au sein de la gobalité du corps

 

 

 

Les commentaires sont fermés.